Entre pouvoir et frontière : petite immersion dans le ludisme politique

Les jeux dit 4X (dont la signification veut dire : explore, expand, exploit, exterminate) semblent être une bonne illustration de la politique des frontières mais aussi, de manière générale, en mettant en jeu la fondation des frontières, les actes et décisions quant à leurs questions, c’est tout une étendue politique qui enlace le ludisme en particulier celle de « la paix civile » mais pas uniquement car c’est au fond d’exercice du pouvoir dont il est question. En effet le mimétisme du 4X, nous allons le voir, témoigne d’une certaine conscience politique qui se présente dans l’histoire passée et actuelle tout en étant aussi le futur et le présage d’un futur possible dans les différentes visions politiques que la politique inclue. Continuer de lire Entre pouvoir et frontière : petite immersion dans le ludisme politique

Metal Gear Solid V : l’utopie par la terreur de la destruction ?

Dans ce jeu au contexte guerrier se déroulant […] dans un contexte international de guerre froide où la menace d’une attaque nucléaire par un pays belligérant est planante. Toutefois aucun ne passe à l’acte dans la peur d’une réplique de l’autre pouvant s’avérer tout aussi dévastatrice dans un temps qui voit l’armement nucléaire gagner en puissance avec des bombes colossales […]

C’est dans cette situation que l’antagoniste Skull Face a comme objectif de vendre la puissance nucléaire à toute faction la désirant afin d’établir un équilibre par la terreur entre elles et ainsi d’obtenir un monde en paix, dans l’obligation de reconnaitre son voisin.

La limite du ressentiment, dialogue du maitre et de l’esclave et enjeux de pouvoir de pouvoir selon Michel Foucault. MGS V l’utopie par la terreur de la destruction ? Continuer de lire Metal Gear Solid V : l’utopie par la terreur de la destruction ?